Mon avis sur la foire du livre de Brive

A Brive j’ai obtenu beaucoup de souvenirs que je ne pourrai  jamais oublier. C’était inoubliable. Il y avait beaucoup de personnes. J’ai acheté des BD, des romans, et des livres philosophiques, en plus J’ai rencontré des auteurs français, je parle avec eux en faisant des reportages qui sont nécessaires pour notre site et mon écriture. Ça m’a donné beaucoup de plaisir en tant que jeune écrivain et qui plus est,  j’aime connaitre de nouvelles personnes car grâce à ça je peux améliorer mon point de vue.

Si je dois être juste je peux dire qu’en France il y a plus de personne qui donnent de l’importance à la littérature et l’art  qu’en  Turquie. J’ai compris ça en voyant le nombre de personnes qui se trouvaient dans la foire. C’était impressionnant ! Les Turcs ne sont pas comme les Français, certaines personnes ont des préjugés contre l’art.  Je suis contente de voir des sociétés qui attachent de l’importance à l’art, aux artistes car dans l’avenir je veux être une actrice (réalisatrice, scénariste et actrice)  mais si je ne peux pas réussir dans mon pays je pense que je pourrais exercer mon métier en France.

Dilan Taştan