Oya Baydar

1940, İstanbul
Auteur, Sociologue, Politicienne
Elle a étudié au Lycée Notre Dame de Sion a İstanbul. Quand elle était étudiante, l’auteure Française ‘Françoise Sagan’ l’a inspirée et elle a publié son premier roman. Un autre roman de jeunesse qu’elle a écrit ‘Allah Çocukları Unuttu’ (Dieu a oublié les enfants) a publié en série dans le journal ‘Hürriyet’ (Un célèbre journal turc libéral qui existe depuis longtemps) mais a cause de ce roman elle a presque été renvoyée de l’école. Après le lycée elle a fait une pause et elle a commencé a travailler sur la politique. A l’âge adulte elle a recommencé á écrire. En 1964 elle a fini ses études de sociologie á l’Université d’İstanbul. Sa thèse sur la ‘Naissance de la Classe Ouvrière en Turquie’ a été refusé par le conseil 2 fois. Après ça les étudiants ont occupé l’université pour protester. C’était la première occupation d’une université en Turquie.

Pendant le coup d’état du 12 Mars 1971, elle a été emprisonnée à cause de sa personnalité socialiste. Après la prison, elle a créé un journal qui s’appelle ‘İlke’ (ça veut dire Principe) avec Aydın Engin et Yusuf Ziya Bahdınlı. Apres le coup d’état du 12 Septembre 1980 elle a été exilée en Allemagne. Elle est restée là-bas pendant 12 années. Elle a raconté ces années dans son roman ‘Elveda Ayoşa’ (Au Revoir Ayoşa). Après ça elle est retournée en Turquie ou elle a gagné plusieurs prix et elle est devenue un auteur populaire.

oyabaydar

Les Prix
Elveda Alyoşa, 1991 Sait Faik Hikâye Armağanı
Kedi Mektupları, 1992 Yunus Nadi Roman Ödülü
Sıcak Külleri Kaldı, Orhan Kemal Roman Ödülü (Et ne reste que des cendres)
Erguvan Kapısı, 2004 Cevdet Kudret Edebiyat Ödülü
Hiçbir Yere Dönüş, 2011 Akdeniz Kültür Ödülü